Rechercher
  • Héléna Bouzi

Les voyages aux temps du corona(virus)

Mis à jour : mai 15

En cette période de pandémie, beaucoup de questions entourent les voyages. À quand l’ouverture des frontières, quand pourrons-nous voyager à nouveau, sous quelles conditions? Bien que certaines régions aient commencé un déconfinement graduel, les réponses à ces questions demeurent floues. L'Est canadien sera fermé pour l'été. Pour l'instant, les hôtels et les campings ne sont pas ouverts. Une chose est certaine, l’été arrive à grands pas et les gens veulent commencer à planifier leurs vacances.


Des sondages populaires sur les intention de voyage des Québécois révèlent qu'ils planifient en plus grand nombre de profiter de leurs vacances au Québec. Pour aider l’économie locale, mais également pour des raisons financières. Le tourisme fera certainement partie de la relance économique pour certaines régions de la Belle Province.

Par contre, le discours semble différent lorsque j'ai questionné des «accros du voyage», ceux qui ont l’appel de l’avion, de l’aventure et du dépaysement année après année. Ceux qui font leur budget autour des voyages et qui pensent à la prochaine destination dès qu’ils reviennent à la maison. En effet, ces explorateurs veulent voyager à l’international dès que les frontières seront ouvertes et qu’ils pourront faire des activités dans les pays visités. Ils n’attendront généralement pas qu’il y ait un vaccin, un médicament ou une manière de tester les anticorps adéquatement. La plupart exprime qu’ils sont jeunes et qu’ils sont peu à risque; que la situation n’est pas mieux ici qu’ailleurs et qu’ils ne vont pas arrêter de voyager. Certains mentionnent tout de même certains critères que leur destination doit rencontrer: avoir un hôpital décent dans l’endroit qu’ils visiteront, des mesures sanitaires adéquates, déplacements libres pour les voyageurs, etc.





Quelque chose d'un peu surprenant, des incitatifs offerts par certain pays (par exemple, la Sicile offre de payer la moitié du billet d'avion et le tiers de l'hébergement aux visiteurs qui voyageront dans la prochaine année!) ne semblent pas influencer leur choix de voyage. Ils disent, en majorité, qu’ils vont faire leur choix en fonction de leur goût indépendamment des rabais offerts. Bref, COVID-19 a peut-être changé beaucoup d'aspects de notre quotidien, mais il ne semble pas avoir éteint la soif d'aventure des grands voyageurs, qui souhaitent continuer de découvrir le monde!


91 vues

©2019 par Kid Kodak en voyage. Créé avec Wix.com